Les Interviews !

Dans les coulisses des Fansub: Team Phoenix Fansub !

interW

Avant-propos de Zadie: Après 4 ans dans le milieu des dramas, il me semblait opportun de m’intéresser enfin aux personnes qui nous permettaient de lire, dévorer ces dramas. Lorsqu’on pense aux dramas, on ne pense généralement qu’à un mot: traduction. Pourtant de l’autre côté du miroir, se trouve un terrier avec toute une équipe qui travaille sans relâche pour nous offrir la fin de l’histoire dont nous nous nourrissons jour après jour en dramavores… Comment recrée-t-on ces vidéos à partir des vidéos initiales qui sont diffusées en Corée, au Japon, en Chine, à Taïwan, en Thaïlande? Comment recrée-t-on ces vidéos pour les transformer en source d’impatience de toute une communauté française ? Suffit-il d’un logiciel et d’un banal google traduction? Il était évident que rien ne semblait aussi simple et que de nombreuses personnes se partageaient un travail de traduction, d’édition et de bien d’autres étapes inconnues encore du public dramaddict dont je faisais partie. 

Le hasard fait bien les choses puisque je fis la connaissance de Nozu Ito, membre et administratrice de l’équipe Phoenix Fansub

Dans les coulisses des Fansub: Team Phoenix Fansub ! dans Les Interviews !

La Team Phoenix Fansub est une équipe diffusant gratuitement sur leur plateforme des dramas asiatiques non disponibles chez nous et non traduits par d’autres plateformes à but lucratif. Composée actuellement de 13 membres, l’équipe fait partager des dramas en avant-première en France tels que The K2 dernièrement. Ne voulant pas en faire un article résumant les idées globales des coulisses du fansub, j’ai préféré laisser l’équipe entière s’exprimer librement sur le sujet. L’interview sera donc livrée à l’état brut, sans coupure, sans dénaturer les propos des auteurs car s’intéresser aux coulisses des fansub, c’est s’intéresser aux personnes qui font vivre ces plateformes.

transition

Bonjour à vous toutes et à vous tous de la Team Phoenix Fansub! Tout d’abord pouvez-vous présenter le concept de team fansub en général pour ceux qui ne connaissent pas?

 

  • Luana ( Postes: Traductrice, checkeuse et Quality Check (QC) dans la team ) :

Hum, je ne comprends pas très bien la question mais je dirais que ce sont des teams de bénévoles passionnés qui donnent de leur temps pour traduire et publier les épisodes d’un drama qu’ils ont apprécié et qu’ils veulent partager.

  • Nozu ( Postes: Admin/Fondatrice, QC dans la team, traductrice quand elle a le temps, Encodeuse/Uploadeuse, gestion du blog, com’) :

C’est une question assez vague . Je dirais un peu comme Luana… Une team fansub, c’est une équipe de bénévoles passionnés traduisant des projets en français afin de les faire partager au plus grand nombre… Dans notre cas, ce sont les dramas ou films asiatiques.

  • Mamki ( Postes: Admin/Fondatrice, Timeuse, Checkeuse, QC ,Time, Encodeuse/Uploadeuse, gestion blog ) :

Plaisir de partager un drama avec la meilleure qualité possible sur tous les plans (Traduction, time, check, edit, encodage et meme upload en proposant plusieurs sites hebergeurs).

transition

Quel est votre concept à vous précisément chez Phoenix?

 

  • Mamki :

Partager un drama avec une excellente qualité.

  • Nozu :

Faire des épisodes de qualité, avec passion ;) et partager avec les gens cette passion :)

transition

Qu’est-ce qui vous différencie des plateformes grandissantes et généralisées telles que Viki et Dramapassion ? Avantages ?

 

  • Folvie ( Postes: Editrice principale de la team, Timeuse ) :

Ce qui nous différencie, c’est que l’on offre des épisodes sans pubs et avec des sous-titres de qualité avec des couleurs et un timing mieux calibré.

  • Luana :

Je dirais comme Folvie, que c’est surtout le fait qu’il n’y ait pas de pub.
Aussi sans doute le fait que ce soit un travail en équipe donc avec un suivi sur l’épisode et peut être plus travaillé.

  • Mamki :

La qualité.
Un drama retravaillé pour le rendre agréable à regarder.
A la fois sur le check, le time et surtout l’edition.
Des effets qui lui donne un peu plus de cachet.

  • Nozu :

On ne pourra jamais rivaliser en quantité, mais ce n’est pas ce que l’on recherche, on n’est qu’une « petite » team, après tout (14 membres).
Ce qu’on aime, c’est la qualité…
C’est aussi en ça qu’on peut se différencier de ces plateformes et aussi, que l’on est des passionnés.
Je pense qu’au résultat final, cela se ressent dans la qualité de nos productions :)
Et puis nous, c’est uniquement par passion et non pour gagner notre croûte que l’on fait ça :)
Ce n’est pas du tout la même vision et je pense qu’en fait, la comparaison n’a pas lieu de se faire du coup.

transition

Que pensez-vous des collaborations comme celle entre dramapassion et Xtra la chaîne de TF1 qui s’est mise aux dramas?
/ Le business qui émerge autour de ça en France, sera-t-il selon vous bon ou mauvais?
/ Allons-nous (toujours selon vous) vers de plus en plus de dramas licenciés et marchandés en laissant peu de place pour les team fansub?

  • Luana :

Moi je trouve ça bien…
Je veux dire, c’est aussi une manière de faire partager à un encore plus grand nombre de personnes ce que nous apprécions et ce pour quoi nous donnons de notre temps.
Quant aux fansubs, elles auront toujours leur place de toute façon car même si ce business se développe, il reste pour l’instant peu connu du grand public et réservé à un public connaisseur
qui apprécie déjà le pays ou qui veut le découvrir (et ils ne sont pas tant que ca).
Et d’un autre côté il y aura toujours des dramas pas traduits pour nous, c’est-à-dire qu’il y aura toujours des productions moins connues et non traduites qui valent le coup d’oeil :
c’est aussi ça notre job… de les faire découvrir à d’autres !

  • Nozu :

En soi, ce n’est pas une mauvaise chose !
Grâce à cela, les dramas qui sont encore peu connus du grand public, obtiennent un peu plus de visibilité…
Si les teams de fansub comme nous existent, c’est qu’au départ, on nous proposait pas grand chose, si ce n’est rien en matière de dramas asiatiques….
Donc, tant mieux si ça émerge ^^
Mais pour l’instant, cela reste encore une goutte d’eau, donc je pense qu’on a toujours notre place actuellement ( à l’avenir, qui sait ? )
Les dramas intéressent encore peu et il n’y a qu’un public très restreint, même encore maintenant, qui s’y intéresse…
Et nous sommes heureux de faire découvrir des petites perles, même si c’est à une échelle minime.

  • Mamki :

Les dramas arrivent sur nos écrans, pourquoi pas mais je doute qu’il y ait assez de temps pour tout regarder.
Les teams de fansub offrent un plus en permettant d’avoir un drama d’une qualité superieure et donnant un archivage de leurs dramas.
Je trouve par contre dommage que l’on cherche à ennuyer des petites structures de gens passionnés qui travaillent pour un petit nombres de personnes.
Chacun aura son public je pense.
Si licencier un drama veut dire le voir arriver dans nos bacs pourquoi pas mais tant qu’il restera sur le net ou à la télévision, il ne trouvera qu’une partie d’un public, l’autre se retournant vers les teams.

transition

Quel est votre parcours dans les dramas à tous ?
/ Votre travail  est-il en lien avec le monde de la TV ou de la traduction ou bien est-ce une passion… qui prend du temps  ?

  • Nozu :

Et non, le fansub reste dans la case passion :)
Une passion qui demande beaucoup de temps et d’investissement ^^
Mais si on s’y investit c’est qu’on y trouve notre compte :)
Je pense qu’on aime tous ce qu’on fait mais il faut que ça reste un plaisir avant tout :)
Mon parcours ? Humm, j’étais à l’époque plutôt dans le monde scan manga, puis je suis passée progressivement au monde du drama, en tant que simple dramavore au début puis progressivement,
en tant que modératrice sur un forum d’une team de fansub québecoise pour commencer, puis, une rencontre importante et un coup de cœur pour le travail d’une traductrice indépendante à l’époque ( asiaddict ) m’a fait rentrer dans le monde du fansub drama :)
En tant que simple encodeuse pour commencer puis traductrice, checkeuse, QC et co-admin…
Je suis passée par toutes les étapes.
A la fermeture brutale de la Asiaddict Fansub, la plupart des anciens membres ont continué sous le nom de la Phoenix Fansub que Mamki, Rosie, Lutfiye et moi avons fondé…
Depuis Akuma nous a rejoint en tant qu’administratice également et des petits nouveaux nous ont rejoints, quelques départs aussi…
Ce que j’en retiens, c’est que le fansub est une incroyable aventure humaine avant tout, et je ne regrette rien de cet investissement.

  • Mamki :

Cela fait maintenant 7 ans je crois que je fais du fansub et j’en suis à ma 4eme team ( les autres ayant arrétées).
Cela montre comme j’aime ce que je fais car je vais toujours aller frapper ailleurs pour encore m’investir.
Je travaille dans une entreprise qui n’a rien avoir avec cette passion et il faut que ca reste une passion car le temps que l’on y passe revient presque à se rajouter une demi journée supplémentaire par jour de  » travail ».
Quand on aime on ne compte pas !
On veut vraiment beaucoup donner à cette team car on devient une équipe soudée où chacun est à l’écoute de l’autre et veut donner un travail impeccable.
De plus, on essaie toujours d’en apprendre encore !
De timeuse, j’ai voulu traduire puis faire des check, me lancer dans l’edit et les QC pour finir admin d’un blog ( où je ne connais rien du tout heureusement que Nozu est là) et créer les images de nos sorties dramas.
On apprend aussi l’encodage et l’upload.
Une passion qui nous permet aussi de progresser et en plus de se créer de belles histoires d’amitiés.

  • Luana :

Personnellement je suis étudiante, et pas du tout en langues (enfin je l’étais mais c’est une autre histoire…).
Donc non aucun rapport, juste par passion pour le pays et sa culture et puis aussi par enrichissement personnel :
plus on traduit, plus on acquiert de connaissances en langues, en anglais bien sûr vu qu’on traduit depuis l’anglais mais aussi en coréen car certains mots reviennent souvent.

transition

Vous souvenez-vous de votre premier drama , si oui lequel était-ce ?

 

  • Folvie :

Alors mon tout premier drama visionné, c’était Hana Yori Dango, il y a fort fort longtemps :)
Et le premier drama que j’ai vu grâce à la team (Phoenix), c’est Nobunaga (je crois) et s’il faut parler de la Asiaddict c’était First Class.

  • Ka ( Postes : Traductrice et checkeuse ) :

Moi aussi c’était Hana Yori Dango :)
Et sinon de la team (Asiaddict à l’époque), c’était you came from another star.

  • Nozu :

Hana Yori Dango, premier drama visionné (Jdrama).
Premier drama où j’ai bossé dans la team ( asiaddict à l’époque ) You Came From The Stars sinon visionné, Jang Ok Jung.

  • Mamki :

Mon tout premier a été nodame cantabile (jdrama) et dans la team you came from the stars je crois.

  • Luana :

Le mien c’était The Heirs, j’ai découvert les dramas à peu près en même temps que la kpop et la culture coréenne en général, c’est un ami vietnamien qui m’avait conseillée.

 transition

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans cette aventure du fansub? Et pourquoi l’avoir fait en indépendant plutôt que sur les plateformes (viki, dramapassion,etc) dont nous vous parlions?

 

  • Nico ( Postes : Nouveau checkeur, formation pour être timeur )

J’avais envie d’aider les gens, car je sais par expérience que c’est rageant d’avoir des sous-titres comportant des fautes d’orthographe, des phrases incohérentes ou bien qui restent affichées moins d’une seconde.

  • Akuma ( Postes: Nouvellement Admin, Traductrice, Timeuse, Checkeuse, nouvellement QC, editrice )

La passion et l’envie de partager des dramas/films qui valent le coup d’œil :)
Travailler en team nous permet de prendre les projets qui nous plaisent et qui nous tiennent à cœur.
Parfois, on découvre une petit pépite qui vaut le coup d’œil et on se fait toujours un vrai plaisir de travailler dessus pour le faire découvrir aux fans.
Et puis, on peut aussi le faire à notre façon, car, chaque team est unique et a sa façon de travailler.

  • Ka :

L’envie de participer.
Et surtout celle de pouvoir papoter avec des amateurs de dramas, parce que malheureusement on n’en croise pas beaucoup dans la vraie vie et que du coup je me sentais un peu toute seule.

  • Niwaliss (Postes : Traductrice, checkeuse )

L’envie de comprendre l’envers du décor comme on dit.
Et grâce au fansub, on découvre tellement de gens différents, on voyage tout en restant derrière son ordinateur et ça c’est génial !!

  • Mamki :

Pour commencer, cela a été le plaisir d’aider une team et découvrir l’envers du décor.
Captivée par le travail que cela demandait pour arriver à savourer finalement un drama dans sa langue natale.
C’est comme ca que j’ai découvert le time et ai trouvé cela plaisant ( comme faire un puzzle).

  • Nozu :

Cela a commencé en voulant aider une team ( dont j’aimais beaucoup le travail, la bonne qualité des sous-titres ) et puis après, ça a pris plus d’importance, c’est une longue histoire :)
C’est une passion qui nous prend et après il est difficile de s’arrêter :)
Dans une team, y a une ambiance qu’on n’a pas ailleurs, et puis y a vraiment un partage entre membres, ça devient comme une petite famille, on choisit ensemble nos projets,
on partage, et on aime aussi la qualité, quitte à prendre plus de temps que certaines plateformes.

  • Luana :

Personnellement et comme beaucoup je pense, déjà la passion des dramas et de la Corée, et plus que tout l’envie de faire partager cet univers au plus de personnes possible.
Quand on aime on ne compte pas ! ;) Et je dirais aussi l’envie de participer à une production de qualité, pour permettre aux fans de regarder les séries qu’ils aiment sans être parasités par des sous-titres mal traduits qui gênent la compréhension ou qui sont mal affichés.
Ça ne paraît rien mais ça peut totalement gâcher le plaisir de regarder un drama, et étant passée par là comme beaucoup, je sais de quoi je parle…

transition

Venons-en à un aspect plus technique du fansub. Comment choisissez-vous le drama que vous allez traduire ? L’avez-vous déjà regretté? Avez-vous même déjà arrêté une traduction en cours (si non, quel avis avez-vous sur ceux qui le font?)

 

  • Luana :

Ici, en tout cas au sein de la Phoenix, on choisit au coup de coeur et à l’envie et ensuite on vote tous ensemble :
en effet on ne peut pas prendre tous ceux qui nous plaisent, ça ferait trop de travail.
On évite aussi les doublons de préférence avec d’autres fansubs pour se concentrer sur des projets qui n’ont jamais été traduits et ainsi faire plaisir aux fans qui cherchaient la traduction d’un drama depuis longtemps,
et en même temps se faire plaisir nous même. :)

  • Mamki :

On commence toujours par demander à tous de faire des propositions sur des dramas qu’ils ont envie de faire et nous recherchons ensuite si d’autre teams l’ont en projet pour éviter les doublons)
S’ensuit un sondage avec toutes ces propositions et connaitre les personnes qui souhaitent travailler dessus puis l’organisation avec le rôle de chacun sur ce drama. Comme un planning.
Nous n’abandonnons pas nos projets à partir du moment qu’ils sont commencés et les finissont.
cela peut parfois prendre du temps par manque de personnes impliquées dessus car souvent une personne ne gère pas qu’un seul drama.
J’ai rarement vu des dramas abandonnées, par contre je vois des teams qui prennent d’autres projets alors qu’elles avancent tres peu sur d’autres attendus .
Avoir deux ou trois dramas qui trainent reste acceptable mais au dela je trouve ca plutôt gênant pour ceux qui attendent.
Je concois par contre que quand on est une equipe, pour ne pas laisser les autres ( sans projet en cours ) s’ennuyer, ou quand quelqu’un sature de travailler toujours sur le même drama, on reprenne un autre drama.

  • Nozu :

A la Phoenix, c’est avant tout des décisions collectives !
Il y a des votes pour savoir quels dramas nous choisiront…
Cependant, de par l’expérience que nous avons accumulée avec le temps ( on en fait des bêtises quand on débute ^^ ), on essaye d’éviter au maximum tout doublon avec d’autres teams ( ce n’est pas toujours possible malheureusement, mais on fait de notre mieux ^^ )
et donc nous choisissons ainsi les futurs dramas. On ne peut pas prendre tous les dramas qui nous plaisent non plus et tout « réserver », il faut prendre en compte le nombre de personnes qui seront sur le projet et allier ça avec les emplois du temps :)
En général, quand nous débutons les sorties sur un drama, nous le finissons, même si pour cela, ça peut prendre du temps. C’est pour ça qu’il ne faut pas se laisser déborder et prendre trop de projets en parallèle.
Pour ceux qui arrêtent en cours de route ? Bah il peut y avoir tout un tas de raisons qui expliquent un arrêt brutal, c’est au cas par cas, je ne me permets pas de juger. Par expérience, ce n’est jamais simple :)
Après, si c’est une team qui prends 50 projets d’un coup et qui ne les finit jamais, là, c’est sûr que c’est contre productif :D
Après, je n’en pense pas spécialement grand chose :)
Si nous avons déjà regretté un projet ? Humm, question compliquée…
On est souvent obligées de prévenir à l’avance le drama que l’on va traduire ( avant sa diffusion ), nous nous basons uniquement sur le synopsis, le cast et les diverses infos que l’on peut glaner…
Il peut toujours arriver que l’on soit un peu déçues… mais en règle général, ça arrive peu souvent.

transition

Quel est le processus après le choix du drama ? Comment vous répartissez-vous le travail? 

 

  • Luana :

Alors la répartition du travail…
Ça dépend des disponibilités de chacun, quand on choisit un projet chacun se propose au poste qui l’intéresse et suit le drama sur toute sa longueur à ce poste.
Toutefois, ayant tous des vies à côté, il arrive parfois qu’un autre membre reprenne l’épisode à ce poste sur un ou deux épisodes pour dépanner.
Le fansub c’est avant tout par plaisir et pas par contrainte. :’)

  • Mamki :

On élabore une équipe avec celles qui ont souhaité faire ce projet et suivant le rythme que l’on veut y mettre on y ajoute plus de personnes.
On tient compte de l’emploi du temps personnel et il y a toujours quelques personnes qui se rajoutent au cas où ! ( c’est un atout dans cette team car même si on n’est pas sur le projet, il y aura toujours quelqu’un pour se proposer s’il est en veille, quand la personne est moins disponible).
On travaille beaucoup par groupe de conversation, on crée les groupes en fonction des dramas.
Puis commence la recherche des raws, puis arrive les sous titres anglais, tout est mis à dispositions pour tous (bon j’avoue quelques fois on est bavarde et il faut remonter haut pour retrouver mais il y aura toujours quelqu’un pour remettre si on demande)
L’épisode passe par les étapes de traduction, check ou time suivant la disponibilité puis inversement, l’edit et pour finir le QC (il arrive souvent qu’un second check soit mis en place)
A chaque étape, le sub est mis à disposition de tous. Arrive au final, le QC. L’encodage et l’Episode.
On l’installera ensuite sur nos differents serveurs ( 3 pour nous).
Celles qui ont la meilleure connexion net s’y collent ( lol) Souvent la primeur de l’épisode est pour nos membres de la team.
Pour préparer sa sortie on fera une image fabriquée à partir de capture sur l’episode , un texte d’accompagnement puis on finit par partager sur les serveurs avec tous nos fans ( hihihhihi fan du drama plutôt et de notre travail).

Un peu de com’ et bon visionnage.

 

  • Nozu :

Après avoir décidé du drama, quel est le processus ?

(Au préalable, il faut préciser le processus de sélection du futur drama:
Chacun propose un futur projet, on se renseigne sur le cast, le résumé du projet, sa date de diffusion, si celui-ci a déjà été annoncé sur une autre team, etc…
Le drama fini par être décidé suite à un vote et chaque votant devra indiquer le poste qu’il voudra occuper sur le futur projet.
Pour valider le futur drama, il faut que tous les postes soient occupés ( traduction, time, check, édition, Quality-Check, encodeur, uploadeur ).)

Donc, une fois le drama décidé et les futurs postes donnés, il faut décider du rythme de sortie du projet en fonction des emplois du temps de chacun.
En général, on a au moins un projet prioritaire.

Donc après, dire qu’on le prend, l’annoncer, ne serait-ce que pour prévenir les autres teams ( en gros s’occuper de la com’ ).
Il peut aussi y avoir des demandes de coproduction ( collaboration ) avec une autre team voulant participer au projet aussi suite à cette annonce.
Si c’est le cas, il faut s’arranger à l’avance avec l’autre team sur comment le travail se répartira et comment cela fonctionnera, il faut donc revoir tout le fonctionnement.

Bon, imaginons pour être plus simple que c’est un projet qui n’est pas en coproduction ^^

Je continue donc mon explication :

On créé un groupe de travail avec tous les intervenants dans un groupe de conversation, comme ça, la concertation est plus rapide et facile entre les différentes étapes, par exemple, les remarques du traducteur, tout le monde peut les voir.
C’est plus facile aussi pour les retours, s’il y a un problème à une étape en particulier. ( Et aussi pour se mettre d’accord sur les tutoiements/vouvoiements des perso, se mettre d’accord sur les termes à utiliser, etc… ).
On peut aussi demander conseil entre nous si on bloque sur un passage, on s’entraide :)

Sinon, il y a un coordinateur pour chaque projet qui veille à ce que tout avance sans accro entre les différentes étapes.
On prévoit toujours une personne ou deux en dépannage si quelqu’un a un empêchement de dernière minute.
On prévoit donc à l’avance un petit planning et tout le monde se met d’accord à l’avance sur les jours de la semaine ou ils sont le plus disponible et en fonction, on se réserve le droit de changer l’ordre de certaines étapes ( celles ou ça ne pose pas de problème d’inverser, bien sûr ^^ )
Quand la diffusion commence, quelqu’un est chargé de trouver la vidéo originale et la transmet au groupe, puis de trouver le sous-titre anglais qu’on utilisera comme base pour la traduction ( avec un pré time mais souvent très imprécis et non adapté aux répliques françaises ).
Il y a parfois plusieurs versions anglaises, il faut choisir quelle version on utilisera comme base principale mais il n’est jamais inutile de récupérer les autres versions en cas de doute sur la traduction anglaise.

Puis vient la traduction… Une fois la traduction finie, le sous titre est posté dans le groupe du projet, la traductrice peut donner quelques conseils et avis, etc… et c’est au tour, de l’éditrice ( la première édition n’est jamais facile car l’éditrice doit créer l’édition qu’on utilisera pour tout le drama,
on valide souvent l’édition un peu avant la diffusion du drama et l’éditrice peut affiner éventuellement au premier épisode son édition ), la timeuse ( parfois plusieurs passages ), la checkeuse ( parfois 2 étapes ) puis le QC, l’encodage, l’upload et la mise en ligne.
Bien sûr, entre chaque étape, chaque intervenant peut faire part de ses remarques au groupe.
Quelqu’un doit s’occuper des articles de sorties, des réseaux sociaux de la mise à jour du blog, etc… préparer les images de sorties, etc…

Désolée pour ce long pavé.

transition

Quel type de logiciel utilisez-vous pour accomplir toutes ces étapes?

  • Nozu :
Il en existe de nombreux mais nous utilisons toujours le même pour les sous titres en ce qui nous concerne : Aegisub. On utilise aegisub pour tout sauf l’encodage.
transition

La plupart des dramas font environ 20 épisodes , cela comprend combien d’heures de travail de traduction derrière?

 

  • Ka ( en tant que checkeuse ) :

Pour le check, ça dépend complètement de la qualité et la rigueur du travail de la traductrice.
Pour moi, pour un épisode de 50 minutes/1h, ça a pu aller de 2/3h à 4/5h.

  • Nozu  :

Je vais parler en fonction des différents postes.

Pour la traduction, c’est très variable, minimum 4 à 6h en ce qui me concerne, tout dépend de la durée de lépisode, du nombre de répliques ( de 300 à 900 voir plus ), de la complexité des échanges ( termes spécifiques, anciens, etc… ) et de la qualité de la source anglaise à traduire.
Pour le QC, minimum 3/4h à bien plus ( des dizaines d’heures pour les pires QC sur lesquels je suis tombée en coprod notamment ) … tout dépend du travail à effectuer sur le sous-titre.

L’encodage prend le plus souvent 2h au moins et l’upload dépend de la connexion internet de la personne.
Donc de manière générale, il est difficile de quantifier le nombre d’heure totales pour 1 épisode et donc encore moins pour 20.
Les étapes étant nombreuses et ne s’arrêtant pas à la traduction. ( Et je n’ai détaillé que les étapes dont moi je m’occupe le plus ).

  • Mamki ( en tant que timeuse ) :

Cela depend de la qualité du time d’origine et du nombre de lignes mais en moyenne un episode de drama fait 700 lignes donc je pense qu’il faut compter, sans arrêt, environ 4 à 5h, et si on ramene l’ensemble, cela va nous donner une centaine d’heures de travail pour un drama.

  • Luana ( en tant que traductrice, checkeuse, QC ) :

Beaucoup !
Pour moi par exemple, la traduction d’un épisode peut prendre de 4 à 6 heures et parfois plus en fonction du nombre de lignes et des difficultés rencontrées (vocabulaire inconnu, tournures de phrases, lexique particulier comme celui qui entoure la politique par exemple).
A cela sont à rajouter nos vies privées à côté, qui nous empêchent parfois de traduire au rythme qu’on voudrait.
Et sinon niveau check, je dirais dans les 1h, un peu plus, ceci dépendant de la qualité de la traduction faite avant notre passage (plus ou moins de fautes, de reformulations…).
En QC je dirais quand même 3 à 4 bonnes heures ceci encore une fois dépendant du travail des gens avant nous.
Parfois peu de retouches sont nécessaires mais il faut être minutieux et tout relire attentivement, le QC étant la dernière étape de vérification sur l’épisode.

  • Folvie ( en tant qu’éditrice ) :

Pour l’édition, c’est un travail de recherche en amont pour trouver les polices qui conviendront le mieux aux projet choisis.
Après, il faut trouver les bonnes couleurs, les bonnes tailles ect.
Au niveau temps, c’est la recherche de police qui en prend le plus (ça peut varier) car quand on trouve ce que l’on cherche, on voit avec les membre de la team du projet pour voir si cela convient ou non et ensuite il y a des modifications jusqu’à avoir un bon avis de tout le monde.
Quand on a l’épisode entre les mains, ça me prend 1h30 voir moins quand y’a moins de répliques. En plus de changer l’édition des répliques, il faut insérer les membres du staff ainsi que le nom de la team donc il faut trouver le bon passage pour les mettre.

-Note de Zadie: Soit en moyenne voire au minimum si tout se passe bien, une équipe passe au total 18h à travailler un épisode soit au minimum pour un drama de 20 épisodes, 360 H de travail acharné!!!!  De quoi savourer nos épisodes ! -

transition

 Quelles sont les qualités requises pour être une bonne ou un bon « sous titreur/traducteur » de fansub?

 

  • Akuma :

Chaque poste à ses exigences, par exemple en traduction, il faut parler très bien français et anglais.
Et si on connait la langue source, c’est encore mieux.
En time, il faut être très attentif et minutieux…etc.
Mais pour moi, les qualités primordiales pour faire du Fansub sont la passion et la patience.
Le fansub demande énormément de temps que ce soit en traduction, time, check, édit et tout le reste.
Donc, il faut vraiment aimer ce que l’on fait et avoir énormément de patience pour chercher le petit détail qui pourra rendre le sous-titre encore plus parfait.
Mais c’est ça aussi notre fierté.

  • Ka ( en tant que checkeuse ) :

Parfois quand on regarde des dramas sous-titrés, on se retrouve à ne pas bien comprendre une phrase, à ne pas comprendre l’intensité apparente des émotions vécues par les personnages à l’écran, à ressentir un « décalage » entre l’action et le dialogue, à ne pas bien tout saisir du contexte de l’intrigue principale…  tout ça peut-être lié à une traduction trop mot à mot ou à une maîtrise insuffisante du français avec un emploi trop approximatif des mots.
Et non à la qualité du drama ! Un drama mal traduit peut avoir l’air un peu « mauvais », un peu « série B », alors qu’il est en réalité très bien et que c’est la traduction qui laisse à désirer.
Notamment aussi au niveau des registres de langues selon les personnages. Chez nous, je trouve qu’on est particulièrement attentives à ça et qu’en ce sens on respecte davantage le travail du scénariste et des acteurs.

  • Mamki :

Timeuse, minutieuse;
Checkeuse, litteraire;
Editrice, créative;
QC, exigeante;
Enco/upload, Vigilante (et fibreuse, lol)
Traductrice, passionnée.
Mais dans l’ensemble chaque poste demande un peu de tout ça pour savoir recreer l’ambiance du drama au travers du sous-titre.

  • Nozu :

Pour le poste de traducteur:

Les qualités à avoir => Avoir un bon niveau d’anglais ( car nous nous basons sur l’anglais, avoir un traducteur coréen ou japonais > français, c’est très dur à trouver )
mais aussi de Français pour retranscrire le mieux possible avec un vocabulaire étoffé et des phrases bien construites.
Il faut savoir se servir un minimum d’un ordinateur, avoir la passion, le temps, la volonté et la patience !

Pour être timeur:

Il faut être d’une patience EXTRÊME ! Car timer du ligne par ligne et avec minutie s’il vous plaît, ça demande beaucoup de patience et de concentration,
il faut aimer le travail bien fait et ne pas se décourager, il faut donc aimer ça et avoir le temps et l’envie.

Pour le poste de chekeuse :

Il faut aimer la langue française tout simplement, être incollable et patient :)
Vouloir faire bien les choses, et Ka a bien expliqué ce que doit ressentir un checkeur quand il fait son job à la Phoenix :D
( et bien sûr il faut maîtriser aussi l’anglais car un checkeur doit pouvoir repérer les fautes dans la traduction ).

Pour être éditrice :

Il faut un très bon sens de l’esthétisme et maîtriser le logiciel aegisub pour les effets à donner :)
Il ne faut pas sous estimer cet aspect important dans un épisode car une édition qui ne plaît pas peut vraiment gêner la lecture d’un épisode.
L’édition doit rendre le plus agréable possible cette lecture.

Pour occuper le poste de Quality Check ( QC ) :

Il faut connaître tous les postes, avoir des bases en tant que timeur, éditeur mais aussi traducteur et checkeur…
Vu que la personne s’occupant du QC doit tout vérifier, il faut être capable de tout ajuster…
C’est l’étape juste avant l’encodage de l’épisode, donc pas de retour en arrière, les dernière coquilles de l’épisode doivent être repérées dans cette dernière étape,
il faut donc pas mal de concentration et de minutie. Il faut en gros être chiante et exigeante, le moindre détail qui ne va pas doit être repéré !

Un bon encodeur :

Bah déjà avoir un PC puissant c’est un plus, avoir une bonne connaissance des logiciels d’encodage et être patient si au besoin il faut faire des tests avant l’encodage final.
Je m’occupe de l’encodage mais je ne peux prétendre être une experte, j’essaye juste de faire au mieux de mes maigres compétences .

Pour l’upload :

Avoir un bon PC et une bonne connexion internet.
Il y a aussi d’autres poste dans une fansub, un raw hunter ( trouver les vidéos originales ) et aussi trouver les sous titres anglais ( si possible, trouver plusieurs sources ), donc savoir fouiner ^^
Et bien sûr à chaque projet il faut un coordinateur qui s’occupe de l’organisation et qui veille à ce que tout roule entre les différentes étapes. (Donc être organisé).
Voila, il faut avoir des membres maîtrisant ses postes et ayant toutes ces qualités pour rendre des épisodes de bonne qualité dans une fansub.
Et si je dois dire en règle général, il faut la passion ( encore et toujours), le temps, l’envie, la patience et être rigoureux.

 

 transition

Comment sont les relations entre team fansub ? Quel message aimeriez-vous leur adresser ?

  • HeeMi ( Postes : Timeuse, checkeuse, check coréen ) :

Je pense que c’est peut être plus aux admins de répondre mais de mon point de vue, les relations se passent généralement bien.
Même si parfois il y a de la concurrence !

  • Mamki :

J’ai toujours vu le travail d’une team comme l’envie de partager un drama que l’on veut faire découvrir parce que c’est un coup de coeur ou une envie.
Je suis à chaque fois navrée de voir des tensions entre teams pour des doublons.
Je pense qu’il y a beaucoup de dramas qui méritent d’être traduits.
Le travail de chaque team doit somme toute etre respecté quand on connait l’implication que cela demande.

  • Luana :

Alors ça ça dépend vraiment j’imagine.
Il arrive de très bien s’entendre avex certaines teams avec lesquelles nous partageons des similarités niveau rythme et méthode de travail (ou alors tout simplement on s’entend bien au feeling et on a des affinités, après tout on est avant tout humains ! )
et moins avec d’autres qui ne partagent pas la même philosophie quant au fansub en général et qui sont plutôt à la course aux vues.
Mais de manière générale, je n’ai jamais eu aucun problème et je respecte énormément toutes les autres teams de fansub : on sait tous les travail qu’il y a derrière !

  • Nozu :

Je pense que j’ai vécu le meilleur comme le pire :)
J’ai fait des rencontres mais absolument géniales avec d’autres teams :)
Il ne faut pas oublier qu’on a toutes la même passion et cela rassemble obligatoirement :)
Y a des coups de cœurs avec certaines, on partage la même vision des choses ou tout simplement le courant passe bien :)
Qu’est-ce que j’ai pu grandir de tous ces échanges :)
En tout cas, il y a un respect mutuel entre les teams car on sait toutes ce que ça implique le fansub, le nombre d’heures qu’il y a derrière chaque épisode !
Après oui, tout n’est pas rose, de par des fonctionnements différents entre teams ou de divergences d’opinion, cela peut entraîner de fortes tensions…
Mais bon, avec le temps, on apprend à se nuancer et prendre du recul sur les choses ! Même si j’ai parfois encore quelques difficultés de ce point de vue là ! L’hypocrisie de certaines, très peu pour moi ! .
Après dire que les coulisses c’est tout beau tout rose, c’est faux :)
Et puis on peut faire des bêtises quand on débute, c’est comme ça :)
Je pense que ces problèmes entre teams se ressentent peut être moins chez les membres de teams que chez les administrateurs.
Et chacun à un vécu totalement différent :)
En tout cas, positif comme négatif, cela apporte toujours quelque chose.
Aucun message particulier à leur adresser sinon…

transition

Si vous aviez un mot à dire aux fans de dramas , quel serait-il ?

  • HeeMi :

Que c’est du travail d’offrir un épisode sous titré en français de qualité, et donc qu’il faut être un peu patient, ne pas s’attendre à ce que le lendemain de la diffusion l’épisode soit prêt en français (si on veut du bon travail ) ^^
Si ce n’est qu’un mot, c’est PASSION.

  • Mamki :

Partage.

  • Nozu :

Passion

  • Luana :

Partage.

 transition

Pouvez-vous chacun(e) recommander un drama à nos lecteurs svp?

 

  • Akuma :

Je recommande fortement le drama japonais « Life » que j’ai vu il y a très très longtemps.
Si je ne me trompe pas il est de 2007.
Mais l’histoire est tellement touchante et poignante, que ce drama fera à jamais partie de mon TOP 10.
Et, bien que l’histoire soit sombre, je trouve qu’il délivre un message d’espoir très puissant.

  • Niwaliss :

Il y en a tellement de dramas forts, poignants, touchants qu’on pourrait en faire toute une liste.
Mais si je devais vraiment choisir, je choisirai Shining Inheritance avec un Lee Sun gi superbe !!

  • Nozu -note de Zadie: Nozu s’est sentie un peu frustrée lors de cette question! =)- :

Pourquoi un seul drama ?
Un de mes premiers drama taiwanais, autumn’s concerto qui reste dans la partie haute de ma liste :)
Drama poignant, touchant, triste mais beau à la fois… J’ai adoré.
En Kdrama, il y a aussi un côté affectif qui fait que je ne suis pas objective: Coffee Prince :) pour le côté divertissant.
Et aussi un gros coup de coeur, Cruel City ( nom alternatif Heartless City ), celui-là, il ne faut pas le rater !
Une ambiance très sombre, une magnifique OST, vraiment magique ce drama !!
Egalement Time Between Dog & Wolf…
Mais je pense en oublier beaucoup et qui mériterait d’être mentionnés, sans parler ma passion pour les sageuks, ( drama historiques coréens ) que ça soit les longs comme Jumong ( style épopée ! et naissance d’un nouveau royaume ),
Empress Ki ou les plus courts comme The Princess’ Man ( histoire d’amour tragique ), The Moon Embrace The Sun et bien d’autres encore….
En Jdrama, Hana Yori Dango mon tout premier Jdrama visionné, que de souvenirs !
Si je dois conseiller des dramas de notre team, ça serait Bad Guys, beau projet :) Jang Ok Jung, The Joseon Shooter… ou pour les ambiances plus matures, le magnifique Secret Love Affair… zuttttttt je vais tous les citer là !!!!

  • Mamki :

Conseiller un drama est difficile pour moi car j’en aime beaucoup trop…
Secret love est un de mes préférés et comme drama chez la phoenix fansub ( anciennement asiaddict fansub ) Secret love affair ( une liaison fatale sur thème musical).

  • Luana :

Ouh là la chose va être compliqué… x)
S’il fallait vraiment en choisir un et pour sortir un peu des sentiers battus des dramas que tout le monde connaît, je dirais Valid Love qui est un drama très mâture sur l’adultère d’une femme et l’impact sur sa relation avec son mari, avec des acteurs extraordinaires qui arrivent à retransmettre à la perfection les sentiments et les tourments qui habitent les personnages.
Et sinon sur une note plus joyeux Marriage Not Dating, bien trop peu connu à mon goût.

transition

Avez-vous un dernier mot à dire ou autre chose à partager avec nous? 

 

Non, non, pas d’autres commentaires, les questions étaient déjà bien détaillées :)

 

transitiontransition

 

Je tiens à remercier toute l’équipe de Phoenix Fansub pour avoir eu la gentillesse de répondre à ces nombreuses et difficiles questions: Niwa, Mamki, Ae Hee, HeeMi, HaneuLee, Rosie, Celia, Luana, Nico-chan, Nozu , Akuma ou Aku-chan, Folvie et Ka alias Tampopo.

J’espère à présent que les fans de dramas et les personnes abonnées à des sites de fansub sauront comprendre et reconnaître le travail fourni et sauront les remercier chaleureusement, sans se montrer impatient(e)s en cours de diffusion d’un drama non terminé ! ;)

 

Liens utiles: Team Phoenix Fansub, Définition des mots anglais de sous-titrages ici.

A très bientôt pour une prochaine interview !

Zadie Gaëdig

A propos de dramagazine

https://www.facebook.com/dramagazine.fansub/

Une réponse à “Dans les coulisses des Fansub: Team Phoenix Fansub !”

  1. Le 17 octobre 2016 à 9 h 03 min Dreeno Platine a répondu avec... #

    Dreeno :Apres avoir lu l’interview ( D’ailleurs merci a Zadie Gaëdig, a Nozu Ito et a la Team Phoenix Fansub pour tout ce travail et ce partage ) il y a une question qui me vient a l’esprit : » Les dramavores que nous sommes consommons le fruit de votre travail une fois terminé avec énormément d’impatience et de passion . Mais pour vous , est ce que le fait de voir le drama sous différentes étapes avant de le voir terminé n’enlève pas tout cet engouement que nous avons ?  »

    Nozu Ito : et bien, quelle question Dreeno Platine, je vais la transmettre à tous nos membres et si plusieurs donnent la réponse, je transmettrai ici ( ou ils le feront eux-même pour ceux qui font partie du groupe ). Pour ma part, ça n’enlève en rien l’engouement que j’ai, je dirais même plus, je suis tellement dedans en tant que QC, que les moindres détails de l’histoire ont leur importance et du coup, je comprends mieux que si j’étais une simple spectatrice… Un exemple récent, c’est un jeu de mots dans K2, l’instructeur ( qui ne me paraît plus tout jeune ) a lancé 2 jeux de mots coup sur coup, il a fallut faire des recherches et j’ai pu comprendre le côté comique de la situation, il y a des passages comme ça qu’en ce qui me concerne, j’apprécie bien mieux. Après, il reste plaisant de n’être qu’une simple spectatrice de temps en temps. ça ne m’empêche donc pas de profiter d’autres dramas à côté mais le plus souvent directement en anglais car de par mon poste de quality check, je ne peux m’empêcher d’être critique dès que je remarque la moindre faute ( l’habitude !! je ne peux pas m’en défaire ). Ou sinon, je prends le travail des teams qui ont un très bon niveau ^^

    Mamki : Quand on time un épisode, on épluche une phrase entre 2 et 6 fois voir plus pour être sûr que le dialogue est bien dessus, qu’il ne commence pas trop tôt ou trop tard, qu’on entend bien certains mots sur la partie de la phrase coupée. Bref on le hache tellement que revoir l’épisode enfin dans son entier pour être sûr de ne pas avoir laissé une erreur est un plaisir. Par contre quand on fait une trad + un time ou un check + un time cela oblige souvent à voir 3 voir 4 fois le même episode et là on commence à se lasser, mais on y retournera avec plaisir pour enfin voir le résultat final.

    Ae Hee : Je trouve que diviser le travail permet de ne pas se lasser du drama et du « fansub », c’est pour ça qu’être indépendante, c’est difficile.

    Luana ; C’est vrai que parfois moi ça m’est arrivé de péter des câbles sur des trads et d’avoir envie de tout plaquer. x)

    Merci pour ces réponses rapides
    (Source Facebook ; Groupe « Drama en folie »)

Francis.Critique |
Alloy8jelly |
Soylunainfo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Stephane Plaza
| Sectionderecherchesfictions
| Mentalistforumfansauborddum...